Vendredi 11 mai 2007

Après acceptation de leur part , et merci à eux pour cette réponse , la rencontre

US Vouillon (2) – Patriote Ambrault (2) comptant pour le championnat district de 5ème division  Poule C fut disputée ce Vendredi 11 mai 2007 à 20 heures au stade de la Salvardine à Vouillon .

L’USV voulant bien débuter ce week-end de fête , en profita pour gagner ce match sur le score de 2  à  0  . La soirée se termina autour d’un plateau repas .

 

 

 

Samedi 12 mai 2007

Après acceptation de leur part , et merci à eux pour cette réponse , la rencontre

SA Issoudun (3) – US Vouillon (1) comptant pour le championnat district de 3ème division  Poule A devait se disputer ce Samedi 12 mai 2007 à 20 heures au stade de la Salvardine à Vouillon . Malheureusement , après le mise en forfait général de l’équipe de SA Issoudun (3) , le match ne put avoir lieu .

Qu’importe , la soirée fut remplacée , après location d’un écran géant , par la diffusion de la finale de Coupe de France foot-ball  Marseille – Sochaux  autour d’un plateau repas . Le match se terminant sur le score de  2  à  2  après prolongations , Sochaux fut déclaré vainqueur aux tirs au but  5  à  4  au grand désarroi des supporters de l’OM présents sur le site .

 

 

 

 

 

 

 


Dimanche 13 mai 2007

C’est par une journée relativement clémente , même si elle fut ponctuée de quelques bourrasques de vent supportables , que la Journée des 70ans de l’Union Sportive de Vouillon se déroula ce Dimanche 13 mai 2007 .

 

Après un petit mot de bienvenue du président François MOREAU :

Toute manifestation commençant souvent par un discours , je vais essayer de perpétuer cette tradition en prenant pour exemple une mini-jupe , à savoir , être assez court pour retenir l’attention et suffisamment long pour couvrir l’essentiel .

 

Se fiant aux archives consultées , je suis conçu le 21 Novembre 1937 , demandé à être enregistré officiellement le 27 décembre 1937 par le récépissé de déclaration n° 521 et baptisé Union Sportive de Vouillon .

 

De jeunes et moins jeunes hommes s’engagèrent alors pour me représenter et s’employèrent à donner le meilleur de leurs possibilités afin de construire mon histoire .

 

Interrompu par le 2ème conflit planétaire , on retrouva ma trace en 1955 .

 

Après une période paisible , ponctuée de belles réussites sportives , je fus quelque peu délaissé et dus me mettre à l’écart en 1963 pour une douzaine d’années .

 

En 1976 , est-ce la canicule qui sévit cette année là ? Toujours est-il que je sortis de mon sommeil et flirta durant une année avec la commune de Bommiers .

 

L’année suivante , en 1977 , je m’émancipa et repartis , seul , à l’assaut des performances et à l’évolution des différents championnats et coupes .

 

C’est ainsi , que d’année en année , résultats positifs ou négatifs , mais ponctués de convivialité et respect de l’adversaire , j’arrive à mon 70ème anniversaire .

 

Bien sûr , je n’aurais pu vivre cette évolution sans l’aide et l’engagement de tous les bénévoles , que je remercie profondément , qui m’accompagnèrent , et des figures marquantes , tels Marcel MORNET , Justin BARBIER , Michel BORDAT , Camille AUJARD , Félix PATO , Paul AUTORS , Roger GRIFFON , François MOREAU et tant d’autres tout aussi importants et efficaces .

 

Enfin , pour terminer , chers amis , je vous remercie d’avoir répondu positivement à mon invitation et vous souhaite de passer une agréable journée .

 

Environ 160 convives se préssèrent sous les tentes dréssées à cette occasion près des vestiaires du stade de la Salvardine afin de déguster le buffet succulent (mais ce n’est pas une surprise) préparé par le restaurant de l’Ecu .

 

Après digestion et rappel de souvenirs autour des tables aménagées , peut-être aidés par l’expo photos , et afin de laisser une trace de cette journée , une photo des participants fut prise représentant le sigle USV 70 .

 

Après la photo , une rencontre de foot-ball  US Vouillon contre Anciens  fut disputée dans la tradition . Pour info , le score fut de 5  à  2  en faveur de US Vouillon .

 

Ensuite , diverses équipes composées pour l’occasion , rivalisèrent de talent de d’adresse afin de placer les boules de pétanque le plus près possible du cochonnet

 

La journée se termina par les restes du buffet agrémenté d’une fromagée .


Dimanche 13 mai 2007